• sophie Rachel CASTAGNAC

Les partenaires français se présentent

LE CLIVE (http://clive-asso.fr/) est une association nationale française créée en 1985 par des enseignants impliqués dans la scolarisation des enfants de familles itinérantes et voyageurs*. Depuis 2004, elle réunit de façon partenariale des enseignants, des chercheurs, des étudiants, des travailleurs sociaux, des bénévoles œuvrant dans différentes régions de France. Elle favorise leurs échanges de pratiques et de réflexions éducatives et pédagogiques.

Ses axes de recherches portent principalement sur la lutte contre l’illettrisme, contre le décrochage scolaire et sur tout ce qui peut faciliter l’accès des enfants issus de familles itinérantes et voyageurs à la scolarisation.

Le CLIVE met en place chaque année des journées de rencontres entre ses adhérents et offre des sessions de formation :

- novembre 2016 : "Libérer la parole à travers les techniques du conteur" avec Nathalie THIBUR, conteuse

- mai 2016 : "Libérer la parole à travers les techniques du clown" avec Marie-Pierre WATREMEZ, comédienne

- juin 2015 : "Le plurilinguisme et le plurilinguisme des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs" avec Andréa YOUNG, sociolinguiste et maîtresse de conférence à l’ESPE de l’Académie de Strasbourg (École Supérieure du Professorat et de l'Éducation) et Vincent RITZ, directeur du Centre Européen des Formations aux Diversités

- mars 2014 : "Le conte, outil d'éducation et d'humanité" avec Suzy PLATIEL, ethnolinguiste/africaniste et Jean-Christophe GARY, professeur de français

Dans l'optique de parfaire la formation de ses adhérents, l'association dépose sa candidature pour un projet KA1 - Mobilité des individus à des fins d'éducation et de formation - Mobilité des apprenants et du personnel, auprès de l'agence Agence Erasmus+ France Jeunesse & Sport.

* Tout élève est à considérer comme enfant du voyage s'il est issu d'une famille itinérante (voyageurs, forains, roms, manouches, yeniches, ...) mais aussi si celle-ci est sédentarisée depuis peu tout en ayant conservé un mode de relation discontinu à l'école.


24 vues

This project has been funded with support from the European Commission.

This communication reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.