• sophie Rachel CASTAGNAC

Les partenaires turcs se présentent

ugmenter l'accès à de nouveaux avantages et possibilités éducatives.

Nous réalisons des activités pour rendre nos élèves responsables de leur vie nous développons les relations avec les familles et les parents pour compléter et promouvoir le travail effectué avec les pairs et pour rendre nos élèves plus ouverts d'esprit et forts pour affronter les expériences défavorables de leur vie.

* « Une Tasse de Café » qui vise à assurer un triangle entre enseignant-élève-parent

* « Allons tous à l'école » qui vise à amener à l'école les élèves qui ne veulent pas venir

* « Cours d'alphabétisation » qui donne aux adultes qui ne savent pas lire et écrire des cours d'alphabétisation

* « Guitare et baglama » qui consiste à jouer des instruments et développer l'esthétique musicale et l’écoute

* Enfin, avec «Sister School Project», nous avons essayé de nous soutenir mutuellement en termes de besoins et de notre désir d’une autre école.


Bien que nous n’ayons pas fait de recherche sur la parole orale, nos élèves viennent d'une culture orale très profonde! Les habitants de cette région parlent au moins deux langues! Les chansons, les histoires, les chansons folkloriques, les légendes, etc., font très profondément partie de cette population. Et il est certain qu'ils vont montrer et révéler leur culture dans ce projet.

C'est un avantage de travailler dans une école où les enseignants sont jeunes. Ils sont tous enthousiastes et très motivés pour s'impliquer dans un projet qui sera utile pour les jeunes. Nous sommes ouverts aux nouvelles idées et méthodes éducatives.

Dans notre région, la transmission orale est encore très forte. Des histoires folkloriques, des épopées, des contes folkloriques se transmettent de génération en génération. Les personnes qui racontent les événements qu'ils ont vécu en y ajoutant leurs sentiments et leurs pensées donnent à leurs histoires une fonction de mémoire et de transmission de la culture.



0 vue

This project has been funded with support from the European Commission.

This communication reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.